Et si Montebourg interrogeait Aubry et Hollande sur Twitter ?

Ce lundi soir, Arnaud Montebourg – troisième homme mais peut-être finalement grand gagnant du 1er tour de la primaire socialiste – était l’invité de David Pujadas dans le 20h de France 2.

Le député est à présent en position de force. Ses 17% de voix au compteur lui valent le statut d’arbitre de l’élection, celui de faiseur de roi ou de reine, c’est selon. Son programme est loin, très loin de ce que peuvent proposer les deux qualifiés Martine Aubry et François Hollande. C’est de ce dernier qu’il semble idéologiquement le plus éloigné mais il était également en frontal face à Martine Aubry à propos de l’affaire Guérini.

Dès lors, on se doutait bien qu’il n’annoncerait pas au 20h une quelconque préférence, encore moins un appel au vote pour l’un des deux finalistes. Au contraire, le candidat éliminé s’est permis de demander des comptes aux deux candidats qualifiés.
En effet, il a l’intention de leur demander, via une lettre publique, leurs positions respectives sur les principaux points de son programme : régulation du système financier, capitalisme coopératif, 6e République, mutation écologique… Une fois leurs réponses exprimées, il s’exprimera sur une éventuelle préférence. Ou pas.

Une idée est alors venue de notre sénateur favori sur Twitter, Alain Lambert : « Puisque Arnaud veut écrire à Martine et François, pourquoi ne pas le faire sur Twitter : on pourrait suivre les réponses en live, non ? ».

Et cette idée est très bonne. Au-delà de la relation épistolaire, forcément froide et plus lente, pourquoi ne pas utiliser Twitter, l’outil par excellence pour un dialogue une relation écrite et directe, sous le regard des citoyens utilisateurs ?

Twitter a tous les attraits de la démocratie participative pour laquelle plaide tant Arnaud Montebourg. Le réseau permettrait de mesurer lequel des deux candidats serait le plus prompt à répondre et donc le plus spontané. Il permettrait aussi de mettre en valeur les acteurs de ce jeu de questions/ réponses dans un contexte de communication moderne et directe, prenant les électeurs à témoin. Et tout ceci est bien plus que symbolique…

Ce qui n’empêcherait pas pour autant Martine Aubry et François Hollande d’étayer leurs points de vue sur un autre support, site internet ou presse écrite.

Alors Arnaud Montebourg, chiche ? Vous êtes à l’origine de la démarche, à vous de choisir le terrain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s