Primaires PS : pour Libération, c’est Martine, François et… c’est tout !

En 2007, beaucoup critiquaient les médias qui résumaient l’élection présidentielle d’alors à un duel Royal-Sarkozy, quitte à nier les possibilités des autres candidats. Rassurez-vous, quelques années plus tard, rien n’a changé.

Et cela commence même dès la campagne des primaires de Parti Socialiste, à en juger par la Une de Libération de ce matin.

« Et maintenant qui ? », demande le quotidien. L’ennui, c’est que la question posée, ne repose sur rien, sur aucune réalité :

Qui pour représenter le PS à la présidentielle 2012 ?
Pour Libération, seulement deux candidats : François Hollande (qui « continue son ascension ») et Martine Aubry (qui « décolle mais réfléchit encore »).
Une couverture avec deux candidats dont un ne l’est pas. Et les autres candidats déjà déclarés ou potentiels pouvant jouer un rôle n’existent donc pas : Montebourg, Valls, Royal, Fabius, Moscovici et va-savoir qui encore.

Qui pour succéder au statut de DSK ?
C’est peut-être plutôt cette question que pose finalement Libération, même si on pense d’abord à la première. Mais là encore, DSK n’était pas encore candidat avant les événements de la semaine dernière.
La question serait donc « Qui pour succéder à DSK en tête des sondages ? ». Voilà, c’est ça le jeu qui nous anime : trouver un favori pour les sondages d’opinion. On a joué avec Marine Le Pen, on a joué avec Dominique Strauss-Kahn, comment va-t-on faire pour ne pas s’ennuyer ces prochaines semaines ?

Qui pour faire le teasing et vendre nos sondages exclusifs ?
Avec cette couverture, Libération fait le jeu des sondages et continue à les ériger en informations, en faits. Et par sa mise en page, le quotidien construit une réalité qui n’existe pas : Martine Aubry ou François Hollande comme seuls candidats socialistes potentiels et crédibles pour 2012.

Allez les gars, vous avez la chance et le talent de réaliser des Unes percutantes et informatives. Vos lecteurs méritent moins de facilité.

3 réflexions au sujet de « Primaires PS : pour Libération, c’est Martine, François et… c’est tout ! »

  1. Ping : Daniel Dagan: Vor Ort » Blog Archive » New York, Jerusalem, Paris: DSK Drama nun auf drei Kontinenten! / The New Yorker presents a new figure from Dostoyevsky: Strauss-Kahnikov / Le meilleur dossier Dominique Strauss-Kahn / דומיניק שט

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s