Meilleure cérémonie 2011 : les Molières

Au mois d’avril, on peut déjà faire au moins un bilan : celui des cérémonies de remises de prix.
César pour le cinéma, Victoires ou NRJ Awards pour la musique et Molière pour le théâtre, nous avons de quoi faire avec les cérémonies télévisées en France.

Passons rapidement sur les premières qui – comme d’habitude – ne resteront pas dans les annales, si ce n’est de l’ennui voire de la polémique pour les NRJ Music Awards et les soupçons de manipulation qu’ils ont pu susciter.

Venons en donc à la cérémonie des Molière diffusée ce dimanche soir sur France 2.
J’avoue d’abord deux choses. Premièrement, je ne comptais pas vraiment la regarder cette cérémonie. L’événement étant devenu tellement synonyme d’ennui, je comptais plutôt sur un bon divertissement du dimanche soir. Et puis, faute de pouvoir trouver mon bonheur chez la concurrence, j’y suis arrivé.
Deuxièmement, ces tergiversations ne m’ont fait zapper que tardivement sur France 2. Je n’ai donc pu assister qu’à la dernière heure du programme. Je ne vous en voudrais donc pas si vous m’accusez de ne critiquer que partiellement la cérémonie.

Mais voilà, qui eut cru que les Molière sauraient capter mon attention jusqu’au bout ? Mieux, au bout de 10 minutes, j’avais l’impression d’avoir déjà ri bien plus qu’avec les trois dernières éditions des César réunies !
Deux solutions : soit je suis devenu chiant, soit la cérémonie était une réussite. Et si ça ne dérange personne, je vais m’en remettre à cette seconde hypothèse.

Toute cérémonie a son maître, c’est même la pièce-maitresse. S’il n’est pas bon, la cérémonie non plus. Cette année, c’est le comédien Laurent Laffite qui a endossé ce rôle, et ça faisait bien longtemps que quelqu’un ne m’avait pas autant convaincu à cette place. Drôle, juste et simple, rien à redire à sa présentation impeccable. C’est certain, s’il connaissait déjà le succès au théâtre et si on le voyait de plus en plus au cinéma, cette fois metteurs en scène et producteurs vont se l’arracher !

Sa complicité avec les remettants (bouh qu’il est moche ce mot) a aussi largement contribué au succès de cette soirée : Guillaume Gallienne, Valérie Bonneton (ah Valérie…) et même Judith Magre (pour un moment certes un peu plus lunaire)… tous ont su rythmer la cérémonie avec des mini-sketches qui, pour une fois, ne donnaient pas l’impression d’être forcés. Idem pour les interventions délirantes de Zabou Breitman et Léa Drucker.

Bref, la cérémonie télévisée est un exercice difficile. Alors pour une fois qu’on a une belle réussite et qu’elle vient de là où on ne l’attendait pas, on ne va pas se priver d’en parler (même deux jours après) !

2 réflexions au sujet de « Meilleure cérémonie 2011 : les Molières »

  1. (Bon Anniversaire, si je ne me trompe pas)

    Oui, je suis d’accord, il a été bien bon le MC. Par contre, j’ai entendu  » fist-fucking  » sur la télévision publique, lors d’une cérémonie de ce type et en présence d’un ministre: c’était choquant. Non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s