« Dialogue de sourds » par Nonce et Arnaud

C’est beau une relation épistolaire. A l’heure de l’email envoyé en trois clics, la démarche qui associe papier, enveloppe, timbre et boîte à lettre en dit long sur la force de la passion qui unit deux êtres. Ca a quelque chose d’un vieux romantisme resurgi de siècles passés.

Oui voilà, c’est bien pour dire à quelqu’un son amour, auquel il répondra par les mêmes mots agrémentés de quelques superlatifs supplémentaires. Bref, c’est bien pour deux personnes qui vont dans le même sens.

En revanche, quand il s’agit de s’insulter, c’est quand même moins pratique. D’abord, la réponse du tac au tac devient difficile et tombe un peu à plat ; ensuite, dans le genre « c’est moi qui aurait le dernier mot », il n’y a pas plus encourageant.

Alors Arnaud, Nonce, si vous voulez vraiment vous expliquer, rencontrez-vous, s’il vous plaît ! Et si vous voulez nous prendre à témoin – comme cela semble être le cas – faites-le dans un studio de radio ou sur un plateau de télévision.

Ca ne vous mettra certainement pas d’accord mais ça vous fera du bien à tous les deux et vous ferez un geste pour la planète en épargnant quelques feuilles de papier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s