Le Chemin qui Menait vers Vous

Si vous ne le connaissez pas encore, je vous le présente en quelques mots. Le Chemin qui Menait vers Vous est un roman d’un nouveau genre. Publié par vagues de trois chapitres par semaine, ce récit présente deux particularités : d’abord c’est un livre numérique disponible sur iPhone via l’application dédiée (à télécharger ici) ; ensuite, il est interactif, écrit au fil de l’eau à partir des commentaires des lecteurs et de leurs suggestions quant à la direction que l’histoire pourrait prendre. Une tentative littéraire.

L’histoire, justement, c’est celle-ci : « avant les élections présidentielles de 2017, la France est plongée dans le chaos. Nourriture et essence se raréfient. L’administration tourne au ralenti. Guillaume est bien décidé à quitter Paris pour se diriger vers le pays basque. »

Cette semaine ont été publiés les chapitres 4 à 6 et je reproduis ci-dessous les commentaires adressés aux auteurs William Réjault et Laurent Latorre sur le site du roman :

Quelques mots d’abord sur la démarche. Va-t-elle faire des émules ? Je n’en doute pas.
Ce type d’écriture est en parfaite adéquation avec le smartphone qui en est le support. Il est apparu immédiatement logique , naturel, de recevoir chaque semaine (quand Apple ne fait pas s’éterniser l’attente au-delà le temps de valider la mise à jour de l’application) les trois nouveaux chapitres du road-trip quasi post-apocalyptique de Guillaume.
Le feuilleton hebdomadaire des temps modernes n’est plus publié dans votre journal, il est téléchargé sur votre iPhone. Et tout le monde continue de le lire avec la même délectation dans le métro.

Expérience bien curieuse que de demander son avis au lecteur pour écrire la suite de l’histoire… Ben oui quoi, de quel droit il influerait sur l’écriture des auteurs et pourrait gâcher leurs intentions romanesques ? Rien que pour cela, je vous dis bravo les gars, parce que je crois qu’abandonner le destin de sa prose aux critiques et suggestions de ses lecteurs nécessite une bonne dose d’humilité et de mise à distance.

Venons-en aux chapitres 4 à 6.
Ces 3 derniers chapitres s’achèvent par un cliffangher. Encore un. Et ce n’est pas une erreur d’utiliser ce terme généralement relatif aux séries TV car sa fonction est la même : tenir en haleine jusqu’à la sortie des prochains épisodes. Il est donc normal d’avoir un récit basé sur l’action et ce genre de suspenses à répétition : le format et l’exercice l’imposent.
Et à la fin de ce chapitre 7, on peut s’attendre à ce que les coups de feu aient été tirés par le Maire qui n’est pas une menace en soi mais a quelque chose à négocier : peut-être sa participation à l’exil ?

Je m’interroge davantage sur le chapitre 4, sur son utilité qui reste en suspend. D’accord, ce flashback permet d’entrevoir le métier de Laure et, par la même occasion, d’évoquer quelques répercussions morbides en cascades d’un monde sans pétrole. Mais il ne sera réellement utile que si d’autres flashbacks viennent arrêter le cours normal du récit pour nous révéler petit à petit un événement crucial ayant impliqué Laure et qui aura une (des) conséquence(s) importantes dans la quête de sud des protagonistes.

Clément, je ne le vois pas méchant ni spécialement gentil d’ailleurs. Simplement égoïste. Il pourrait avoir menti sur les raisons de son voyage (pas de femme à Bordeaux) et lâcher brusquement ses 2 compagnons en cours de route.

Laure est un personnage tout en tension, au caractère bien trempé mais en même temps psychologiquement fragile. En tout cas la plus humaine, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Car Guillaume est trop au-dessus de tout soupçon, trop optimiste, trop héros. Et s’il finissait par perdre le contrôle. Il dit lui-même : « Je sens que nous sommes sur le point d’entamer notre dernier grand voyage », qui pourrait être compris au sens symbolique plutôt qu’au pied de la lettre…

Une réflexion au sujet de « Le Chemin qui Menait vers Vous »

  1. Ping : Revue de presse « Le chemin qui menait vers vous » | Le chemin qui menait vers vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s