Mano Solo ou quand une annonce tente de devenir une information sur Twitter

J’ai envie de revenir sur une information (pas des plus gaies pour ce premier vrai billet) comme il en tombe malheureusement tous les jours. Celle-ci, nous en avons tous pris connaissance hier à l’annonce de la mort de Mano Solo.

Les médias l’ont annoncé de concert après 16h alors que sur Twitter (oui, je risque de faire allusion à Twitter assez souvent ici), la rumeur circulait déjà peu avant 15h. Ce décalage -devenu habituel sur le site de micro-blogging qui est souvent le premier à « sortir » une information- n’est pas un problème en soit. La question est plutôt de savoir quel est le statut d’une information qui circule dans ce laps de temps entre les mains d’utilisateurs du réseau qui ne sont pas (toujours) des journalistes. Car rappelons qu’une information ne devient telle que lorsqu’elle est passée par le filtre journalistique et qu’elle a donc été confirmée.

Et ce, peut-être d’autant plus lorsqu’il s’agit de l’annonce de la mort de quelqu’un…

C’est ce point qui a quelque peu agacé Guy Birenbaum et il l’a fait savoir rapidement : « Arrêtez de relayer la mort de X ou Y, avant que ce ne soit une information ! C’est indécent ! ». Ce n’est pas la première fois que GB faisait ce genre de réflexion mais hier, elle a suscité le débat.

D’un côté, on dénonce donc une sorte de « course à la mort » faisant rage sur un Twitter « aussi morbide que les médias » chaque fois qu’une personnalité vient à disparaître (et on se souvient aussi du dérapage de ce twitterer qui avait annoncé la mort de Johnny…). De l’autre, on rétorque que la source était fiable dès le départ (message posté sur le forum du site officiel de Mano Solo par sa maman), qu’on a employé le conditionnel, qu’il ne s’agissait pas de faire la course mais de partager une nouvelle touchante…

J’ai moi-même retwitté la nouvelle (=republier le message d’un autre) assez rapidement car elle venait d’un twitterer que je considère sérieux et que l’on ne peut soupçonner de faire une quelconque course sur Twitter.

J’ai retwitté la nouvelle tout en utilisant un conditionnel de circonstance pour les raisons évoquées plus haut.

Mais j’ai surtout retwitté la nouvelle parce que Mano Solo était un artiste qui me touchait, un écorché vif poignant et talentueux comme on aimerait entendre plus souvent ; et sachant que je n’étais pas le seul, je ne pouvais pas la garder pour moi même si d’autres se chargeraient de la diffuser de leur côté pour des raisons similaires ou pas.

Pourtant, je ne peux pas m’empêcher de penser que Guy Birenbaum a aussi raison. Certains veulent être les premiers et essayent de sortir le scoop sans même que ce soit leur métier. Tentative de reconnaissance ? Recherche de la minute de gloire ? Et je précise que ce phénomène ne se limite pas à Twitter (Jean-Pierre Elkabbach, si tu nous regardes…), la nature humaine est ainsi faite qu’avoir la primeur fait tourner la tête.

Alors deux choses. Plus qu’une « course à la mort« , c’est une course à l’info que l’on peut observer dans ces cas là, et un événement comme la mort en fait partie. Quant à la question de savoir si Twitter est aussi morbide que les médias, la réponse est oui, car Twitter est un média.

Mais je préfère croire qu’hier, nous voulions tous partager.

Ciao Mano.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Mano Solo ou quand une annonce tente de devenir une information sur Twitter »

  1. Twitter est un média ? Ou un espace d’échange et de publication ? Ce n’est pas la même chose.

    Il y a d’ailleurs des exemples plus flagrant et contextualisés que Elkabbach et la non-mort de Sevran. Quand le gugus a twitté que Johnny était mort le week end avant Noel et qu’il a été repris par toute la twittosphère…

    Une mort non officielle est-elle une info ? Non.
    Une mort non officielle donne-t-elle matière à partager ? Oui, assurément.

  2. Un média étant un moyen de diffusion d’information alors oui, Twitter en est un.

    J’avais pensé citer le gugus qui avait twitté la mort de Johnny mais on se souvient que dans son cas il n’avait pas été repris mais cible de railleries de tous sens ; comme quoi, la twittosphère sait aussi réagir dans le bon sens à ce sujet.

    Quant à ta conclusion, je ne suis on ne peut plus d’accord…

  3. On se souvient de ces incidents mais le phénomène n’est pas circonscrit à la mort de personnalités (vraie ou encore non confirmée) et touche toute actu.
    Toi-même twittes les annonces d’Airbus la veille des déclarations officielles ^^.

    Twitter est fait de rumeurs, d’exclus. Son fonctionnement est construit sur l’immédiateté. C’est donc assez logique que ce genre d' »infos » circule aussi vite. Si on y rajoute cette caractéristique humaine de quête de reconnaissances que tu dépeins assez justement, on comprend les dérives qui s’ensuivent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s